Clean tag Street marketing

    CLUB M/CLUB MONTMARTROIS – OFFRE DE RENTRÉE

    Procédé respectueux de l’homme et de l’environnement (formulation conforme aux dernières normes européennes), le clean tag (marquage propre) à la peinture biodégradable à la craie permit de recueillir l’intérêt des passants dans une zone de 500 mètres autour des deux Clubs M et du Club Montmartrois. Parsemés sur le sol de trois arrondissements de Paris, les marquages propres (clean tags) révélèrent l’offre de rentrée des centres de remise en forme et présentèrent leurs vœux. Impactant, ce dispositif de guerrilla marketing alloua un surplus de popularité aux enseignes de fitness et exhorta chaque prospect à tenir l’une de leurs résolutions du Nouvel An, faire du sport.

    Clean tag Street marketing

    VILLE DE BRUZ – FESTIVAL NATIONAL DU FILM D’ANIMATION

    Alternatifs à une campagne média traditionnelle, les clean tags (marquages propres) à la peinture biodégradable à la craie respectant l’homme et l’environnement (formulation conforme aux dernières normes européennes) permirent d’attirer l’attention des spectateurs potentiels du 20e Festival national du film d’animation. Les marquages propres (clean tags) ont été parsemés, sur le sol, aux abords immédiats des points névralgiques majeurs de Bruz.
    A forte visibilité, ce dispositif de street marketing a souligné le fait qu’à l’orée de l’hiver, la deuxième ville de Rennes Métropole demeure encore et toujours une commune culturellement foisonnante. Les inscriptions blanches disparurent naturellement au bout de deux semaines et constituèrent un vecteur de communication performant et d’un remarquable rapport visibilité-prix.

    Clean tag Street marketing

    VILLE DE DINARD – AGENDA CULTUREL ESTIVAL

    Inscrits dans une démarche écologique de communication durable, les marquages propres (clean tags) ont permis de toucher un nombre important de prospects tout en préservant l’environnement. A l’aide d’une peinture biodégradable à la craie respectant l’homme et l’environnement (formulation conforme aux dernières normes européennes) et d’un pochoir, les marquages propres (clean tags) ont été visibles deux semaines dans le centre-ville de Rennes. Lors. de cette opération de street marketing, le pochoir mit en exergue l’effervescence culturelle de la Ville de Dinard (« Dinard, l’amour atomique », « Quartiers d’été de la collection Bernard Magrez » et le « 24e Festival international de musique »). L’occasion pour la station balnéaire de la Côte d’Emeraude de valoriser ses attraits auprès des Rennais, ainsi que des touristes en goguette.

    Clean tag Distribution "one to one" Street marketing

    VILLE DE ST-JACQUES-DE-LA-LANDE – FÊTE DU VÉLO 2013

    Placée aux abords directs des lieux stratégiques de Saint-Jacques-de-la-Lande, commune limitrophe de Rennes, l’opération de street marketing visant à promouvoir la 2e édition de la Fête du vélo était composée de trois ingrédients. Lorsque les Jacquolandins ont abordé chaque site, ils ont tout d’abord découvert une manifestation d’arbres. Munis de pancartes en carton sur lesquelles étaient inscrits des messages à caractère informatif et revendicatif, les arbres tenaient les supports avec des doigts formés à l’aide de rameaux.
    Ensuite, afin d’accentuer la visibilité de ce dispositif alternatif, des marquages propres (clean tags) en forme d’empreinte d’ours blanc ont été apposés sur le sol. Le pochoir invita les Jacquolandins à suivre le chemin de pas et ainsi contribuer à l’essor de la pratique du vélo. Ce procédé de street marketing permit d’informer les cibles principales et souligna le fait qu’à l’orée de l’été, il est plus agréable de recourir à ce mode de déplacement durable pour se mouvoir et découvrir ou redécouvrir sa commune. A base de peinture biodégradable à la craie, les inscriptions se sont éclipsées naturellement au bout de quelques jours et ont constitué un vecteur de communication efficient et d’un excellent rapport visibilité-prix.
    Enfin, durant la semaine de l’événement, ainsi que le jour J, un ours blanc fit son apparition à la sortie de trois écoles de Saint-Jacques-de-la-Lande, sur le cours Camille Claudel et sur le parcours de la randonnée à vélo. Sa présence permit d’aller plus facilement à la rencontre des enfants et servit de trait d’union entre les différentes animations.

    Clean tag Street marketing

    LE VÉLO STAR – OFFRE DE PRINTEMPS

    Influencés par le milieu de l’art urbain, les clean tags (marquages propres) à la peinture biodégradable à la craie respectant l’homme et l’environnement (formulation conforme aux dernières normes européennes) ont permis de susciter l’intérêt des usagers et des futurs utilisateurs potentiels du service LE vélo STAR. Les marquages propres (clean tags) ont été diffusés, sur le sol, à proximité des principales stations de métro et LE vélo STAR du centre-ville de Rennes. A forte visibilité, ce procédé de street marketing a facilité l’accès à l’information aux cibles principales et souligna le fait qu’à l’orée du printemps, il est plus agréable de « cobicycletter » et donc de recourir au système de vélos en libre-service mis en place par Rennes Métropole. Les inscriptions blanches et bleues se sont éclipsées naturellement au terme de la proposition tarifaire et ont constitué un vecteur de communication efficient et d’un excellent rapport visibilité-prix.
    Cette opération de marketing alternatif a donc contribué à l’introduction de l’offre printanière du service LE vélo STAR et permit d’être en phase avec sa spécificité durable.

    Clean tag Street marketing

    ALTO CAFÉ – LA DÉFENSE

    Inspirés par l’univers du street art, les clean tags (marquages propres) à la peinture biodégradable à la craie respectant l’homme et l’environnement (formulation conforme aux dernières normes européennes) ont permis de capter l’attention des piétons dans une zone de quelques centaines de mètres autour du nouveau point de vente Alto Café de La Défense. Les marquages propres (clean tags) ont été semés, sur le sol, aux abords directs de la Grande Arche (23 000 touristes par jour), des entrées/sorties de la gare de La Défense (38 000 voyageurs à l’heure de pointe du matin) et des accès aux 4 Temps et au CNIT (120 000 visiteurs par jour). Le but : instaurer le réflexe Alto Café dans la routine quotidienne des 180 000 salariés de la zone. A forte visibilité, ce procédé de street marketing a alloué une popularité à l’enseigne de café éthique et responsable dans le premier quartier d’affaires européen. Les inscriptions ont été apparentes quelques semaines puis ont disparu naturellement.

    Clean tag Street marketing

    LES CHAMPS LIBRES – LES NOCTURNES DU MARDI

    Inscrit dans une démarche écologique de communication durable, le clean tag (marquage propre) permet de toucher un nombre important de prospects tout en nettoyant l’environnement. A l’aide d’eau, d’un nettoyeur haute pression à faible consommation et d’un pochoir, les marquages propres (clean tags) ont été visibles en moyenne deux semaines selon le support, la fréquentation du lieu et la météo. Lors de cette opération de street marketing, les clean tags (marquages propres) ont mis en exergue les nocturnes du mardi aux Champs Libres (Rennes). L’occasion pour les moins de 26 ans de visiter gratuitement les collections du musée de Bretagne, les expositions de l’Espace des sciences, le Planétarium et les expositions de la salle Anita Conti.

    Clean tag Distribution "one to one" Street marketing

    LES CHAMPS LIBRES – LA BRETAGNE FAIT SON CINÉMA

    Influencés par l’univers du street art, les clean tags (marquages propres) à la craie ont permis de capter l’attention des piétons arrivant sur le lieu de distribution des flyers à Nantes et à Saint-Malo. Le pochoir était uniquement composé de l’accroche : « Souriez, vous êtes filmé », en lien direct avec l’exposition La Bretagne fait son cinéma. Volontairement énigmatique, ce dispositif de guerrilla marketing a « troublé » les passants et a permis de nouer le dialogue. A base de craie, les marquages propres (clean tags) ont été visibles pendant quelques jours puis ont disparu naturellement.
    L’opération de street marketing a été accompagnée de la distribution de dépliants présentant la programmation estivale des Champs Libres.

    Clean tag Street marketing

    MINI – MINI COUNTRYMAN #2

    Influencés par l’univers du street art et disséminés sur le sol, les clean tags (marquages propres) ont permis de capter l’attention des piétons à Rennes, ainsi qu’à Saint-Malo. A base de terre, les marquages propres (clean tags) ont été visibles pendant quelques jours puis ont disparu naturellement. Respectueux de l’environnement, ce procédé de guerrilla marketing n’avait jusqu’ici jamais été exploité à des fins communicationnelles et concordait pleinement avec l’appellation du premier modèle 5 portes de la firme britannique.