Street marketing

    ALTO CAFÉ – FNAC LILLE

    Disséminés sur le sol carrelé de plusieurs espaces de la Fnac de Lille, des stickers repositionnables à volonté ont signalé la présence de l’enseigne de café et ont suscité l’intérêt d’une nouvelle clientèle. Parfaitement inscrite dans la volonté de désenclaver le point de vente Alto Café (Fnac Café) et de faire découvrir son offre foisonnante (visuels alléchants d’une boisson, de muffins, de donuts, …), cette opération de marketing alternatif s’est harmonieusement fondue dans l’esthétique de la Fnac lilloise. Examinés tous les jours par plusieurs centaines de prospects, les autocollants repositionnables à volonté ont constitué un vecteur de communication efficient et d’un excellent rapport visibilité-prix.

    Distribution "one to one" Street marketing

    CCI ILLE-ET-VILAINE – VIVRE & HABITER/L’ATELIER UNIK

    Organisé dans l’enceinte du Quai St-Malo par la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Ille-et-Vilaine, Vivre & Habiter est le salon référence dans le domaine de l’habitat en Ille-et-Vilaine. Dans le cadre de sa 24è édition, la CCI Ille-et-Vilaine avait décidé de mettre les petits plats dans les grands pour mettre en avant la nouveauté 2013, le salon L’ATELIER UNIK. En amont et durant les salons, une distribution ciblée de plusieurs milliers d’invitations a ainsi été réalisée dans les lieux stratégiques de Saint-Malo et Dinard. L’opération de street marketing a permis, d’une manière certaine, de mettre en lumière ces événements auprès de nombreux visiteurs potentiels et de drainer une audience qualitative.

    Street marketing

    ALTO CAFÉ – FNAC SAINT-LAZARE

    Procédé publicitaire séculaire, l’homme-sandwich n’est plus guère utilisé au 21e siècle. Elémentaire mais terriblement efficace, il consiste à déambuler dans les artères commerçantes en étant enserré entre deux panonceaux reliés par des sangles. Ce dispositif a permis non seulement de diffuser le message d’Alto Café (Fnac Café) au plus près des prospects, au cœur de la foule, mais aussi d’adapter ce message en fonction de la localisation du point de vente et de l’actualité, et d’être ainsi en phase avec le quotidien des personnes rencontrées. Surfant sur la « zlatanisation » de la France et parlant à la culture de masse, les placards de publicité ont retenu la sympathie des quelques milliers de piétons rencontrés aux alentours de la Fnac Saint-Lazare (Paris). De surcroît, cette opération originelle de street marketing a doté l’enseigne de café d’une exposition certaine sur le Web. En effet, de nombreux clichés de ce « Zlatan Fact » ont été publiés et relayés sur les réseaux sociaux et autres forums. Une visibilité inversement proportionnelle aux moyens mis en oeuvre.

    Street marketing

    LES CHAMPS LIBRES – LES NOCTURNES DU MARDI #2

    Insérés aléatoirement à l’intérieur de 80 000 ouvrages de la Bibliothèque des Champs Libres à Rennes, des feuillets signalant prématurément la fin de chaque livre ont surpris les habitués des lieux. Le recto arbora un laconique “FIN”, tandis que le verso mit en avant la possibilité, pour les moins de 26 ans, de prolonger le plaisir en visitant gratuitement l’ensemble des espaces payants tous les mardis de 19h à 21h. Ce procédé de “library marketing” permit de mettre en exergue la nocturne jusqu’ici peu mise en avant, et d’atteindre la cible des moins de 26 ans, très assidue à la Bibliothèque mais beaucoup moins présente au musée de Bretagne, à l’Espace des sciences ou au Planétarium.

    Clean tag Street marketing

    LES CHAMPS LIBRES – LES NOCTURNES DU MARDI

    Inscrit dans une démarche écologique de communication durable, le clean tag (marquage propre) permet de toucher un nombre important de prospects tout en nettoyant l’environnement. A l’aide d’eau, d’un nettoyeur haute pression à faible consommation et d’un pochoir, les marquages propres (clean tags) ont été visibles en moyenne deux semaines selon le support, la fréquentation du lieu et la météo. Lors de cette opération de street marketing, les clean tags (marquages propres) ont mis en exergue les nocturnes du mardi aux Champs Libres (Rennes). L’occasion pour les moins de 26 ans de visiter gratuitement les collections du musée de Bretagne, les expositions de l’Espace des sciences, le Planétarium et les expositions de la salle Anita Conti.

    Street marketing

    STAR – SEMAINE EUROPÉENNE DE LA MOBILITÉ

    Le constat est limpide. Un large pourcentage de l’espace urbain est dédié à l’automobile. Entre acte écologique et simple réappropriation de l’espace public, le principe de l’opération PARK(ing) Day est enfantin. Il consiste à occuper légalement des places de parking (en payant les emplacements) et d’y installer des espaces végétalisés conviviaux. Dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité, cette opération de guerrilla marketing a permis aux passants, cyclistes et autres automobilistes de prendre conscience que la possession d’un véhicule n’est peut-être pas si indispensable et que d’opter pour le réseau STAR (bus et métro) et LE vélo STAR (système de vélos en libre-service mis en place par Rennes Métropole) rendraient la métropole rennaise encore plus verte et agréable à vivre.
    L’installation alternative mise en place était composée de deux espaces : une aire « citadine » et une aire « champêtre ». Ces deux surfaces originales ont été implantées sur deux places de stationnement, rue Jules Simon à Rennes. Scinder l’aménagement en deux univers distincts mais complémentaires a permis d’optimiser l’efficacité de l’opération de street marketing en touchant un large panel de sensibilités et de contextualiser l’environnement de Rennes et de sa métropole. L’opération de communication a également diffusé la volonté du réseau STAR de prendre en compte les différentes approches du développement durable et sa conception de l’intérêt public.
    Ouvert sur le trottoir, l’agencement a été délimité à l’aide de cagettes collectées par la Feuille d’érable (entreprise d’insertion intervenant dans la collecte, le recyclage et la valorisation des papiers et cartons sur Rennes Métropole). Le revêtement du sol de l’aire « champêtre » provenant de la valorisation de ces mêmes cagettes (allume-feu écologique FAGO). Afin d’accueillir au mieux les personnes intéressées, des pommes et du jus de pomme produits localement (dans un périmètre de moins de trente kilomètres) ont été proposés. Ils ont ainsi pu s’installer autour de la table de pique-nique et partager un moment de convivialité.
    En sus, plusieurs pots de fleurs ont également été imbriqués dans les bites empêchant le stationnement aux abords de la mise en place. Avec l’apport de stickers, ils ont permis d’annoncer la proximité de la mise en scène et la participation du réseau STAR à la Semaine européenne de la mobilité.

    Street marketing

    COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D’ILLE – SEMAINE DE LA MOBILITÉ DANS LE VAL D’ILLE

    A l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité, moult vélos intégralement peints en vert ont capté l’attention des passants et autres automobilistes. Stationnée dans trois communes du Val d’Ille (Melesse, Guipel et La Mézière), chaque bicyclette était dotée d’une pancarte véhiculant les visées de la Communauté de communes du Val d’Ille et d’une boîte à idées laissant la possibilité aux citoyens de s’exprimer et d’éventuellement étoffer l’offre en matière de mobilité alternative. Ce dispositif de street marketing a offert une forte visibilité à la campagne de sensibilisation. A noter que les vélos ont été achetés à Emmaüs.

    Street marketing

    COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D’ILLE – SCHÉMA DE DÉPLACEMENTS COMMUNAUTAIRE

    Postés à certains points névralgiques du nord de l’agglomération rennaise, les ours blancs ont protesté devant l’éventualité de leur propre disparition. Pourvus de pancartes revendicatives, ils n’ont toutefois pas oublié d’user de leur capital sympathie auprès des passants et autres automobilistes. Les slogans inscrits sur les pancartes ont véhiculé les différents enjeux (réduire l’émission de gaz à effet de serre, encourager l’usage des transports en commun, répondre aux besoins de déplacement de la population, informer sur l’offre en matière d’alternatives à la voiture individuelle, …). Cette mise en scène de street marketing a permis d’introduire humoristiquement et de façon non culpabilisante l’offre en termes de mobilité alternative et d’encrer le positionnement économico-écologique de la Communauté de communes du Val d’Ille.

    Distribution "one to one" Street marketing

    LES CHAMPS LIBRES – IMAGES D’ALICE, AU PAYS DES MERVEILLES

    Inspirée par l’essence collective du conte de Lewis Caroll, l’opération s’est orchestrée autour du terrier dans lequel Alice a suivi le Lapin blanc. Imprimé numériquement sur une bâche d’un mètre quatre-vingt de diamètre, le trompe-l’œil du terrier a été réalisé avec des encres à base d’eau. Aux alentours du terrier, les distributrices de dépliants étaient dotées d’une ample carte à jouer en référence aux soldats de la Reine de coeur. Afin d’accentuer l’approche ludique et imaginaire : une table ronde, deux chaises en métal, une nappe légèrement surannée, deux tasses de thé fleuries, un chapeau haut-de-forme et une montre gousset ont permis de recréer la cérémonie du thé du Chapelier fou à Saint-Malo, à Paris, ainsi qu’à Rennes. Des “chasses” au Cheshire cat ont également été organisées et ont permis de faire gagner des invitations pour l’exposition (uniquement à Saint-Malo et à Rennes). Un sticker du chat a ainsi été apposé dans un périmètre de cent mètres autour de l’intervention et la découverte de celui-ci permettait le gain d’une invitation valable pour deux personnes. La mise en scène parla au plus grand nombre et permit de capter l’attention des piétons arrivant sur les lieux de distribution des dépliants en se fondant dans l’imagerie des fêtes de fin d’année.
    L’opération de street marketing a été accompagnée de la distribution des dépliants présentant l’exposition à découvrir aux Champs Libres.

    Clean tag Distribution "one to one" Street marketing

    LES CHAMPS LIBRES – LA BRETAGNE FAIT SON CINÉMA

    Influencés par l’univers du street art, les clean tags (marquages propres) à la craie ont permis de capter l’attention des piétons arrivant sur le lieu de distribution des flyers à Nantes et à Saint-Malo. Le pochoir était uniquement composé de l’accroche : « Souriez, vous êtes filmé », en lien direct avec l’exposition La Bretagne fait son cinéma. Volontairement énigmatique, ce dispositif de guerrilla marketing a « troublé » les passants et a permis de nouer le dialogue. A base de craie, les marquages propres (clean tags) ont été visibles pendant quelques jours puis ont disparu naturellement.
    L’opération de street marketing a été accompagnée de la distribution de dépliants présentant la programmation estivale des Champs Libres.